Top

Blogue – La Fabrique à idées

13 janvier 2018

Les essentiels : le chaga

  À moins d’une heure en voiture de Montréal se trouve, en s’éloignant

1 juin 2017

Quand Julie nous dit tout

Comment l'idée d'Espace Nomad t'es venue? Au début, en 2005, Espace nomad était un ser

21 mars 2017

Presse

On parle de nous dans la presse !

21 mars 2017

Une soirée au Spa Espace Nomad

Découvrez une sélection de nos meilleurs soins : massages, acupuncture, ... Bienvenue da

1 mars 2017

Les ruches urbaines de Montréal

Deux Montréalais, François Lebeau et Alex Gabriel, ont trouvé un merveilleux hobby et i

  • Tous
  • Bien-être
  • Non classifié(e)
  • Presse
  • Recettes
  • Santé

Les essentiels : le chaga

  À moins d'une heure en voiture de Montréal se trouve, en s'éloignant des sentiers battus, un organisme considéré comme un allié inégalé dès qu'on parle de santé, et ce, dans une multitudes de traditions culturelles. Qu'on parle du champignon de l'immortalité en Russie, du roi des plantes en Chine ou encore du très beau diamant de la forêt au Japon, le chaga (du russe чага) commence à faire de plus en plus d'adeptes en nos contrées, quoiqu'il y ait toujours été présent.   Polypore parasitaire à l'aspect revêche, noir à l'extérieur et orangé à l'intérieur, le chaga s'introduit par les blessures ouvertes des arbres (généralement les bouleaux) présents sur les territoires nordiques. Comme tous les champignons, le chaga est dépourvu de chlorophylle, ce qui l'oblige à tirer sa nourriture des organismes avec lesquels il est en contact. Bien qu'il absorbe les substances nutritives du bouleau, il vit néanmoins en symbiose avec son hôte, lui apportant protection et réserve de nutriments durant l'hiver. [caption id="attachment_1597" align="alignnone" width="300"] Champignon chaga à l'état sauvage[/caption]   Histoire On retrouve les premiers écrits sur le chaga au Ier siècle av. J-C en Chine, dans un ouvrage médical écrit soit-disant par le légendaire Shen Nong, où on lui reconnait des propriétés médicinales. Il est, selon la tradition, déjà en utilisation en Sibérie à cette époque, et est utilisé pour traiter la tuberculose ainsi que les désordres du cœur, du foie et de l'estomac. Il se consomme alors sous forme de poudre. Les connaissances sur le chaga sont vraisemblablement emmenées aux Amériques...

Quand Julie nous dit tout

Comment l'idée d'Espace Nomad t'es venue? Au début, en 2005, Espace nomad était un service de massages nomades offerts aux entreprises et événements speciaux…ce que nous offrons toujours aujourdhui!...